VISAGES DE COMPOSITRICES

 Concert-lecture conçu par Laurent Carle, avec soprano (Sophie Dardaine), récitante (Natacha Karl) et piano (Laurent Carle). Régie: Sébastien Ducousso.

 

Concert with reading parts conceived by Laurent Carle, with soprano voice (Sophie Dardaine), reciter (Natacha Karl) and piano (Laurent Carle). Technical assistant: Sébastien Ducousso

 

 

On connaît bien les noms de Beethoven, Berlioz, Wagner, Debussy; qui pourrait en dire autant de Hensel, Holmès, Polignac, Beach ? Pourtant leur musique ne démérite pas à côté des plus grands.

 

Seulement voilà: c'étaient des femmes ! Aussi incroyable que cela paraisse, leurs noms ainsi que presque toutes leurs oeuvres ont disparu des concerts après leur décès, même éditées. L'oubli a été tellement compact, que les noms ne sont même pas mentionnés sur la plupart des dictionnaires et manuels d'histoire de la musique.

 

 Au XIXème siècle, le statut de la femme n'était pas envieux: mariage arrangé, soumission et dépendance matérielle à l'époux, obligation de se consacrer à son foyer, et surtout pas à des activités artistiques de haut niveau !

 

Pourtant, jamais un siècle n'a produit autant de compositrices, presque toujours talentueuses, parfois ambitieuses. Certaines d'entre elles ont même pu accéder à une certaine reconnaissance et aborder des genres majeurs, tels l'opéra et la musique symphonique.

 

 Visages de compositrices  se présente donc, certes, un peu comme un acte féministe, mais surtout comme une démarche artistique. C'est un événement: des musiques perdues depuis des décennies voire des siècles vont être redécouvertes par vous, auditeurs !

 

 J'ai composé un programme de haute valeur artistique, riche en émotions et poésie. Depuis les accents beethovéniens de Hélène de Montgeroult, jusqu'aux fragrances mystérieuses de l'harmonie d'Armande de Polignac, j'ai souhaité redonner à quatorze compositrices oubliées la place qu'elles méritent: parmi les plus grands artistes de l'Histoire et du Patrimoine de l'humanité.

 ______________________________________

 

 

We know well the names of Beethoven, Berlioz, Wagner, Debussy ; who could say so much from Hensel, Holmès, Polignac, Beach ? Nevertheless their music doesn’t show itself to be unworthy of the greatests.

 

However : they were women ! As incredible it seems, their names and almost all their works disappeared from the concerts after their death, even when published. The oblivion was so dense, that their names are even not mentionned in most of history of music dictionaries and manuals.

 

In 19th century, woman’s status wasn’t envious : arranged marriage, submission and material dependance to the husband, obligation to devote herself to her home, and certainly not to high level artistic activities !

 

Nevertheless, a century never producted so much female composers, almost always talented, sometimes ambitious. Some of them could even attain a certain recognition and tackle major types of work, like opera and symphonic music.

 

Then Visages de compositrices (female composers' faces) is presenting itself of course as a feminist act, but at first as an artistic project. It’s an event : lost music since many decades, even since many centuries, will be rediscovered by you, listeners !

 

I made up a programm of high artistic worth, rich in emotions and poetry. From the beethovenian accents of Hélène de Montgeroult, till mysterious harmonic fragrances in the harmony of Armande de Polignac, I wished to restore to fourteen forgotten female composers the place they deserve : amongst the greatest artists in History and in humanity heritage.

 

 

 

Laurent Carle

 

 

toutes les photos de compositrices sont libres de droit en principe. Si quelqu'un s'oppose à la publication, merci de me le faire savoir, je retirerai immédiatement la photo.

all the female composers photos are in principle on public domain. If someone is opposed to the publication, thanks to notice me, I'll immediatly remove the photo.

 

 

 

Quelques photos du spectacles

A bunch of photos from the show

credits: Conservatoire Henri Duparc du Grand Tarbes ; Hélène Billaud